URGENT

Sauvons La Création Sur Le Web !!

 

Bonjour Les Ami(e)s !

J'espère que vous allez tous aussi bien que possible en ces temps de tromperie universelle.

Les 20 et 21 juin prochain, le Parlement Européen se réuni en comité pour entériner un projet de loi sur le droit d'auteur parfaitement Orwellien qui va ni plus ni moins tuer la création individuelle et privée sur le web.

#####

Très bientôt, les principaux MPE du Parlement Européen se prononceront lors d’un vote crucial sur les règles attaquant le fondement du web.

Des lobbyistes puissants du secteur de la publication ont convaincu les Commissaires européens non élus d’adhérer à leur plan de censure du droit d'auteur.1 La loi qu’ils ont proposée inclut des nouveaux pouvoirs inégalés pour les géants des médias leur permettant de facturer des frais pour relier leur contenu et leurs exigences concernant les sites web afin de construire des robots de censure surveillant et bloquant votre contenu.2

Les appels téléphoniques sont la méthode la plus efficace pour attirer l’attention des décisionnaires – si suffisamment de personnes se manifestent, ils disposeront d'un mandat ferme pour voter contre la censure sur Internet dans le cadre de la loi proposée par la Commission.

APPELEZ VOTRE MPE MAINTENANT ET DEMANDEZ-LUI DE VOTER CONTRE LES ARTICLES 11 ET 13 : LA TAXE SUR LES LIENS ET LE FILTRAGE DE CONTENU, EN SUIVANT CE LIEN : 

Dites à votre MPE : Arrêtez la censure du droit d'auteur !

SUJETS DE DISCUSSION

• Donnez votre nom, votre adresse et quelques informations vous concernant (par ex. vous êtes un parent, un étudiant, un artiste, retraité, etc.)

• Dites-leur que vous appelez concernant la Directive sur le droit d'auteur et le prochain vote du comité.

• Dites-leur que vous vous opposez à l’Article 11 – le plan visant à facturer des frais pour les liens ayant des fragments de code courts et des titres – et à l’Article 13, le plan visant à demander aux sites web de créer des programmes de filtrage du contenu de masse.

• (Le cas échéant) Donnez un exemple de la manière dont vous utilisez les liens pour accéder aux actualités et aux informations. [Et/ou] Donnez un exemple de la manière dont le filtrage de contenu a eu sur vous un impact défavorable. Avez-vous fait supprimer ou bloquer du contenu afin qu’il ne soit pas diffusé sur Internet ? Est-ce que quelqu'un a supprimé du contenu que vous aviez l'autorisation et le droit d'utiliser ? Avez-vous vu des commentaires que vous avez supprimés sans raison?

• (Le cas échéant) Dites-leur que vous êtes l’un des 38 000 européens ayant répondu à la consultation, ou déjà écrit à votre MPE sur ces points par l’intermédiaire de la campagne Save the Link.

• N'oubliez pas de remercier votre interlocuteur, et si vous parlez à un assistant, incitez-le à transmettre votre message à votre MPE. Même si vous ne parvenez pas à joindre votre MPE personnellement, il est important de laisser un message.

Utilisez l'un des points suivants lors de votre conversation :

Article 11: Ce plan visant à taxer les liens a pour but d'attaquer les moteurs de recherche et les agrégateurs, et compliquera l’utilisation des sites de partage de liens pour trouver le contenu que vous recherchez en ligne.[4]

Tout le monde s’accorde à dire que cela est une mauvaise idée : les universités, les petites entreprises, les petits éditeurs, les libraires, les chercheurs et plusieurs milliers de personnes ont déjà dit non à ces propositions.[5] Une petite poignée de conglomérats d'éditeurs puissants constitue le seul groupe favorable, en nuisant aux intérêts du public.

Article 13: Le filtrage de contenu implique que chaque site web permettant aux internautes d'interagir avec lui devra construire des robots qui scannent vos images, votre texte, vos vidéos et tout autre contenu afin de voir s’ils contiennent du contenu soumis au droit d'auteur avant de les diffuser. Si le filtrage obligatoire de contenu est introduit, cela entraînera la fermeture d'un grand nombre de vos sites préférés s’ils n'ont pas les moyens d’installer des programmes coûteux pour scanner et bloquer le contenu avant qu’il ne soit téléchargé.[6]

 Le filtrage de contenu confie la liberté d’expression à des robots et à des algorithmes qui seront programmés pour détecter le contenu enfreignant le droit d'auteur – et bloquer votre contenu avant même que vous n’ayez la possibilité de le diffuser. Les robots de ce genre ne peuvent jamais comprendre le contexte ni émettre des jugements équitables.[7]

 Votre expression créative sera bloquée du web – tout cela parce qu'un robot de censure a décidé que vous n’avez pas le droit de la partager.

#####

 En clair, mes ami(e)s, si cette loi passe, un site Web comme ITV ne pourra PLUS uploader de vidéos sans avoir au préalable installé un outil de filtrage de contenu au coût absolument exorbitant, ni même utiliser des liens hypertextes comme sources d'infos sans payer une taxe.  Du pure Orwell !!

Projection animée du merveilleux monde numérique qu'ils nous préparent

Honnêtement, je ne sais pas si cette action concrète que je vous propose de mener à des chances d'aboutir à la suppression de ces deux articles liberticides, mais qui ne tente rien n'a rien. 

Et si cette loi passe, alors il nous faudra nous REVOLTER !! 

Prenez soin de vous les ami(e)s et n'oubliez JAMAIS que nous sommes des êtres SOUVERAINS.

Merci à toutes et tous pour votre fidélité à ITV. 

Much love to you all.

John Doe. 

---
---