QUI NE DIT MOT CONSENT !

 

Bonjour Les Ami(e)s !

Le pouvoir de dire NON !

L'exemple des Smart Meters aux USA, L'équivalent du compteur Linky.

Morceaux choisis et traduits du témoignage d'un citoyen américain "normal" qui à décidé d'étudier la structure légale du système judiciaire américain afin de mettre au point une stratégie permettant aux gens "normaux" de se défendre, entre autre,  contre l'installation de Smart Meters à leur domicile.

"Cal dit : J'étais un type normal, je payais mes impôts, j'avais un emprunt, une famille et j'allais à l'église. Bref un type tout a fait "normal" qui s'est retrouvé dans une situation ou il lui a fallu se confronter au système. La conséquence de ce que j'ai appris et pu entreprendre, à été la démission d'une vingtaine de personnes occupants de hautes fonctions. On n'a pas besoin de tout le monde pour le faire. Tout seul, j'ai été capable de réellement perturber le système. Un petit nombre de personnes peut faire énormément..."

"...Tout commence avec la lettre de la compagnie d'électricité vous informant de l'installation prochaine d'un Smart Meter en remplacement de votre compteur existant. Si vous ne réagissez pas à ce courrier, qui vous informe que votre contrat va changer, votre silence vaudra consentement."

"Il m'a fallu dix ans pour étudier le système et apprendre à parler son langage afin de l'utiliser contre lui."

"Le mouvement InPower, via son site web InPowerMovement.com, vous donne la marche à suivre légale dans une démarche de non-consentement. Cette marche à suivre est entrain d'être adaptée au futur déploiement de la 5G, à la vaccination obligatoire et plus encore."

"A partir d'un Affidavit (déclaration sous serment, droit anglais) qui énonce les risques multiples inhérents à l'installation d'un smart meter motivants votre non consentement, et que vous envoyez à certains responsables identifiés, qui ne pourrons y répondre officiellement car ils sont dans le mensonge et la propagande, vous créez de ce fait une situation de responsabilité à laquelle ils sont intrinséquement liés."

"Trois points s'ensuivent : 

1) Vous leur opposez un "Avis de Responsabilité concernant une technologie intrusive". Cet Avis sera envoyé à des individus, hommes ou femmes, impliqués dans la mise en oeuvre du contrat (d'installation  des compteurs).

2) Cet avis, qui à valeur de contrat opposé, présente des pénalités financières quotidiennes qui vous sont dues, en compensation de tout dommage subit par vous-même, en conséquence de l'installation de cette technologie intrusive à votre domicile, tout en faisant mention de certaines sections de la constitution des Etats-Unis.

3) Les contrats étant fait sur la base de négociation, les deux parties doivent s'accorder sur les termes du-dit contrat. Votre avis est donc un acte de négociation, même si vous y avez préalablement consenti par votre silence, car le contrat de base (du système) devient caduque dans la mesure où il n'a pas été réalisé dans la pleine conscience des ces objectifs (en l'occurence, le technologie intrusive dont vous avez pris connaissance)."

"Le système tient ses origines du code d'Hammurabi datant de l'ancienne Babylone. Au cours de mes recherches, j'ai appris que tout ce que les hommes (ou les femmes) réalisent entre eux, doit faire l'objet d'un contrat, car il n'existe pas de réelle autorité. Les êtres humains ne peuvent exiger quoique ce soit de l'autre en dehors des lois du commerce. Et si certains peuvent malgré tout le faire, c'est que la partie adverse est ignorante de la manière d'opérer dans un monde régit par ses lois. Nous pensons devoir obéir à l'autorité, alors que nous n'en avons aucune obligation. Nous sommes absolument libre, mais nous oblitérons ce fait fondamental en n'exerçant pas notre pouvoir...

...Le jour même ou Kevin Lynch et Carole Taylor, tous deux exerçant de hautes fonctions au sein du gouvernement Canadien (Lynch fût Directeur Exécutif de l'IMF), ont reçu "l'avis de responsabilité concernant une technologie intrusive", ils ont démissionné

Notre Système, dans son ensemble, est une corporation, une société privée. Notre patronyme, écrit en MAJUSCULES (très important) sur notre acte de naissance, correspond à une "marque commerciale", établissant ainsi un contrat "commercial" (pensez impôts comme chiffre d'affaire) entre votre descendance et "le Système" (corporation de fait). La signature de celui-ci vaut acte d'allégeance, acte de signature du contrat au même titre que celui (identique) que vos parents ont passé en votre nom avec le "système",  et que vous allez prolonger au nom de votre descendance. 

En clair, la relation entre le "gouvernement" et ses "sujets" est régie par des lois basées sur le commerce. Par conséquent, la seule et UNIQUE façon de le combattre est d'utiliser ces mêmes règles, ne serait-ce que pour être sur un pied d'égalité d'un point de vue juridique. Avec cependant l'avantage de la découverte. La découverte de l'effroyable entourloupe. 

Cette entourloupe va jusqu'à l'avocat, qui n'est qu'un officer du tribunal. Il est donc impératif de s'en passer, et d'apprendre à se défendre soi-même en utilisant la jurisprudence commerciale. 

Exemple : Cal, dans l'une de ses expériences, fût menacé par un juge de cinq de privation de conduite routière. Quand il fît valoir que cela lui causerai un énorme préjudice, le juge révoqua sa décision. Les "serviteurs de l'état" peuvent être tenus responsables des dommages qu'ils vous causent, et ils le savent. Le serment fait de servir la constitution avant de prendre leur fonction les lie à celle-ci, et s'il est prouvé qu'ils sont en défaut par rapport à ce serment, celle-ci ne les protège plus et ils deviennent de fait personnellement responsables de tous les préjudices qu'ils peuvent nous causer. Et toute procédure écrite de notre part, déclenche ce processus de responsabilité. "

Site Web InPowerMovement

L'équivalent français sur un moteur de recherche ? : "OPPT"; "UCC", "Code Justinien".

Le Pouvoir Souverain Nous Appartient, Il Nous Faut Le Récupérer!

Voilà pour cette semaine les ami(e)s. Comme on dit en anglais, de la nourriture pour réflexion (food for thoughts).

A très bientôt pour des nouvelles pertinentes.

Namaste,

John Doe.

PS: Pour infos, les reproductions graphiques TP (modèle Gleason) art 2, art 3 et art 4 sont maintenant en accès libre via : 

Le Shop ITV : https://www.informationtresvraie.com/shop/

---
---
---
---